Un groupe de chercheurs transdisciplinaires

Archives de la catégorie ‘Publications’

Parution d’un article de Louise Boisclair aux Nouveaux Actes Sémiotiques

Parution de « L’Annonciation de la cellule trois de Fra Angelico : aura et interprétation in situ » de Louise Boisclair aux Nouveaux Actes Sémiotiques, dans la rubrique : Analyses sémiotiques. Cette revue est dirigée par Jacques Fontanille et Eric Landowski, la responsable de la rédaction étant Anne Beyaert-Geslin (CereS, Université de Limoges).

Introduction:
« C’est en lisant Histoires de peintures de Daniel Arasse que je décide de visiter l’art florentin durant deux semaines en avril 2008 (…) dont plusieurs Annonciations, le 18, je visite le Musée du couvent dominicain San Marco, Piazza San Marco. J’y vois, sur les lieux mêmes de leur production et de leur fonction religieuse, deux Annonciations de Fra Angelico (1387-1450) dont celle de la cellule trois m’éblouit littéralement à la suite d’un parcours introductif. La présente analyse des effets in situ de l’Annonciation de la cellule trois de Fra Angelico, avec l’éclairage de Daniel Arasse et de Georges Didi-Huberman, explore le problème du rapport de son aura avec l’interprétation de la fresque. Les notions d’espace sensori-perceptif, de plasticité et d’iconicité servent d’outils de lecture et ouvrent à divers niveaux d’interprétation de l’énoncé visuel en fonction de la diégèse, de l’iconographie et de la qualité première de la réception. Dès le départ, la puissance du blanc et son étroite relation géométrique et discursive avec le lieu donne, comme interprétant dynamique, l’impulsion de l’expérience phénoménale du visiteur. »

Publicités

“Does a Glass of White Wine Taste Like a Glass of Domain Sigalas Santorini Asirtiko Athiri 2005 ?” A Biosemiotic Approach to Wine-Tasting

cover-mediumJonathan Hope et Pierre-Louis Patoine ont participé, en juin dernier, à un colloque de biosémiotique en Grèce. Leur communication a été publiée dans la revue Biosemiotics. Voici le résumé :

« The object of our paper is to examine how wine-related knowledge and practices play an important role in determining the respective flavour experiences of novice wine drinkers and sommeliers. We defend the idea that sensation is informed by knowledge, as it circulates in a cultural environment. Biosemiotics has developed appropriate concepts helping us understand how the same wine can generate diverging experiences. Within a biosemiotic framework, we consider wine flavours as relational, semiosic experiences produced by the convergence of sensory-discriminative, motivational-affective and cognitive-evaluative factors. Drawing from fundamental biosemiotics we argue that these factors vary according to the creature and its simultaneously biological and cultural umwelt. We conclude by examining a series of empirical studies consolidating the idea that sensation is informed by knowledge and language.

Lien vers l’article

Appel de textes : Web 2.0 : créations artistiques et archives personnelles

Le prochain numéro de .dpi, la revue du Studio xx, sera dirigée par Paule Mackrous, membre de l’Escouade. Voici l’appel :

Revue électronique .dpi #15. Web 2.0 : créations artistiques et archives personnelles.
Rédactrice en chef invitée : Paule Mackrous
Date de parution : 12 juin 2009
Remise du résumé d’article : 20 avril 2009 (250 mots)
Remise de texte : 11 mai 2009 (1500-2000 mots)

Pour ce numéro, nous souhaitons susciter les réflexions autour des effets (esthétiques ou non) du Web 2.0 sur la notion d’archive, plus précisément en lien avec la prolifération d’archives personnelles. Le développement des technologies du Web 2.0 engendre l’accessibilité d’une panoplie d’interfaces relativement faciles à utiliser (YouTube, blogs formatés, My Space, Facebook, Second Life). Ne requérant pas une connaissance de la programmation informatique, ces interfaces permettent à une plus large part de la population de se servir d’Internet comme moyen de diffuser, voire de publier ses propres informations. Elles permettent également de stocker une quantité importante d’images, de textes, de vidéos ou encore de matériaux sonores et stimulent ainsi la création d’archives personnelles. Certaines artistes s’infiltrent dans le réseau par l’entremise de ces interfaces pour générer des fictions identitaires. En empruntant ainsi la forme préétablie de ces interfaces pour alimenter un personnage numérique, bien souvent à l’insu des internautes qui naviguent dans les oeuvres, ces projets artistiques interrogent la croyance en une frontière entre fiction et réalité dans le contexte plus général des productions du World Wide Web. L’expérience de cette masse informe de micro-récits et de mini-archives engendre ainsi plusieurs questions : une série d’archives individuelles peut-elle constituer une archive collective ? Comment ces interfaces préformatées modifient-elles notre conception de l’archivage? Comment s’articule la part de la fiction dans la constitution d’une archive personnelle?

Nous faire parvenir un résumé d’une intention de texte (100 mots) accompagné d’une courte biographie (100 mots).
Tous les types de textes sont bienvenus (essai, critique, entrevue)
Un cachet de 150$ est versé pour le texte final sélectionné.

Veuillez faire parvenir vos textes à l’adresse électronique suivante : chantal at studioxx.org

Grand dévoilement des lecteurs de Salon double

salondoubleJeudi 5 mars 2009 de 19 h à 23 h

Salon double, dont l’une des rédactrices en chef est Amélie Paquet (membre de l’Escouade), vous invite à célébrer la mise en ligne de son observatoire des manifestations littéraires contemporaines. Animé par les braves membres de son comité de rédaction, Salon double offre un espace accueillant pour les lecteurs qui choisissent le web pour publier une critique rigoureuse, plaisante et accessible.
Devant l’effacement grandissant de l’espace réservé à la littérature dans la presse culturelle, l’équipe de Salon double est soucieuse d’ouvrir un lieu où seraient conviés tous les internautes passionnés de littérature. Les lectures publiées sur le site s’intéressent à des œuvres récentes — des cinq dernières années — qui forcent le discours critique à se réinventer.

http://salondouble.contemporain.info

Café-bar de la Cinémathèque québécoise
335 boul. de Maisonneuve Est
Métro Berri-UQAM
Montréal (Québec)